Toute l’actualité du Front de Gauche dans la ville de Lille

Retour à l'accueil

Évolution de la situation (mise à jour le 17 février)

1/ Après une manifestation devant l’office de l’immigration (OFI), les membres du Comité des sans papiers ont été longuement encerclés par 4 cars de CRS place de la République, avant que deux d’entre eux ne soient interpellés sans motif. Plusieurs soutiens, dont les militants du Front de Gauche, sont alors présents au côté des sans papiers rassemblés pacifiquement.

Ces arrestations interviennent, chose inédite depuis 1996, en amont de la manifestation hebdomadaire du Comité de Sans Papiers lillois

2/ De nombreux réactions de soutien aux sans papiers arrêtés, ou d’interpellations de la préfecture sont envoyées par de multiples organisations lilloises, politiques, associatives ou syndicales : le PCF, dont le député Jean Jacques Candelier ou l’élu lillois Hugo Vandamme, EELV, la CGT, le MRAP, la LDH, la FSU, RESF, la MRES… Tous dénoncent des arrestations abusives ainsi que la volonté manifeste de faire un exemple et d’intimider le mouvement organisé des sans papiers

3/ Dans un communiqué, la préfecture du Nord affirment que les arrestations sont liées à des dégradations des locaux de l’OFI, à savoir un volet roulant dont des vidéos témoignent du fait qu’il fonctionne parfaitement

4/ Samedi 15 février, Mohamed Bourtchak est libéré par décision du Tribunal administratif

5/ lundi 17 février, la demande de libération de Patrick Kantsa est rejetée. La mobilisation pour sa libération et en soutien à l’action du CSP 59 continue mardi devant le TGI avenue du Peuple Belge

4/ Samedi 15 février, Mohamed Bourtchak est libéré par décision du Tribunal administratif

5/ lundi 17 février, la demande de libération de Patrick Kantsa est rejetée. La mobilisation pour sa libération continue mardi devant le TGI avenue du peuple belge&

Actualité

Sans-papiers

L’injuste arrestation de Mohamed BOURCHAK et Patrick KANTSA

Mercredi 12 février, après une manifestation devant l’office de l’immigration (OFI), les membres du Comité des sans papiers ont été longuement encerclés par 4 cars de CRS place de la République, avant que deux d’entre eux soient interpellés sans motif.

Plusieurs militants du Front de Gauche étaient présents au côté des sans papiers rassemblés pacifiquement.

La violence dont les sans papiers continuent aujourd’hui d’être victimes est indigne d’un gouvernement de gauche. Nous dénonçons ces arrestations arbitraires sur consigne de la préfecture, ainsi que la criminalisation du mouvement social.

Le Front de Gauche de Lille demande la libération immédiate de Patrick Kantsa et Mohamed Bourchak, militants du comité des sans papiers arrêtés à 17h place de la République aujourd’hui, en amont de la manifestation hebdomadaire des sans papiers.

Dans ce but Hugo Vandamme, tête de liste "A Lille, l’Humain d’Abord !" et Conseiller municipal a interpellé le préfet le soir même.

Monsieur le Préfet,

C’est avec une grande surprise que j’ai appris l’arrestation de Messieurs Patrick Kantsa et Mohamed Bourchak, militants du Comité des Sans Papiers. Ces deux personnes ont été arrêtées, ce jour à 17h place de la République, en amont de la manifestation hebdomadaire des sans papiers.

J’en appelle à votre autorité pour procéder à la libération de ces deux citoyens, le premier Gabonais, le second Algérien, qui tous deux revendiquent le droit de vivre sur le territoire français.

L’arrestation de militants du Comité des Sans-Papiers en amont de leur manifestation hebdomadaire est inédite et particulièrement choquante. Cette pratique pourrait être considérée comme une intimidation pour tous ceux qui souhaitent user de leur droit de manifester et de revendiquer des droits.

J’en appelle solennellement à votre responsabilité et votre humanité, pour que vous agissiez en faveur de leur libération.

Soyez assuré Monsieur le Préfet, de l’assurance de mes sentiments les meilleurs.

Hugo VANDAMME
Conseiller Municipal Délégué
Ville de Lille

Les autres articles

Recevoir l'infolettre de la campagne :

Vidéos RSS
Front de Gauche

La liste à Lille : L'humain d'abord est un rassemblement citoyen pour une gauche combattive et écologiste dans notre région. Elle s'inscrit dans le cadre du Front de Gauche.
Elle est soutenue par les partis politiques suivants :