Toute l’actualité du Front de Gauche dans la ville de Lille

Retour à l'accueil
Moulins

Contrairement à l’idée répandue que la politique de « mondialisation » tend à favoriser leur dépérissement, les Etats continuent en fait à jouer un rôle déterminant au service de la politique qui les affaiblit. Il est remarquable que les politiques visant à déposséder les Etats au profit des marchés financiers ont été édictés par des Etats, et, qui plus est, des Etats gouvernés par des socialistes. Ce qui signifie que les Etats, et tout spécialement ceux qui sont gouvernés par des sociaux-démocrates, contribuent au triomphe du néo-libéralisme, non seulement en travaillant à la destruction de l’Etat social (c’est-à-dire notamment des droits de travailleurs et des femmes, mais aussi en cachant les pouvoirs qu’ils relaient). Pierre Bourdieu

Ils s’engagent

Thomas Alam

Maitre de conférences

Maître de Conférences (Enseignant-chercheur) en science politique, ses domaines de recherche portent sur les politiques européennes, la réforme de l’État, les politiques de santé ou encore les politiques de la nuit. Habitant à Lille depuis une quinzaine d’années, il milite au Parti Communiste Français depuis 2007, au SNESUP plus récemment, et est par ailleurs représentant de parents d’élèves à Moulins depuis 3 ans.

Departementales 2015 :

Thomas Alam est candidat aux elections départementales de 2015 sur la liste un Nord solidaire, écologiste et citoyen

Autoportrait :

" Entretenant longtemps un rapport désenchanté à la politique et à l’encadrement partisan, j’ai commencé à militer pour la défense des Sans Papiers puis à Chiche ! à la fin des années 1990, un « parti » de jeunes écolos alternatifs et féministes qui avait pour objectif de proposer des idées plutôt que des candidats. Je m’en suis éloigné pour étudier en Grande-Bretagne puis entamer une thèse longue. Pendant cette période, j’ai activement participé aux différents mouvements qui ont animé les universités – mobilisation des chercheurs, mouvement contre le CPE, débat sur le TCE, mobilisation contre la loi LRU – et suis progressivement devenu compagnon de route du PCF, parti auquel j’ai adhéré symboliquement le soir de ma soutenance de thèse en novembre 2007. Avec l’élection de Nicolas Sarkozy, ses politiques antisociales, sécuritaires et xénophobes, il ne m’était pas possible de rester dans ma tour d’ivoire à signer des pétitions depuis mon bureau. La vitalité, l’esprit de camaraderie de la section de Lille et son ancrage durable dans la dynamique unitaire du Front de gauche ont fait le reste.

Promouvoir le programme A Lille, l’Humain d’Abord ! s’inscrit donc dans le prolongement de mes engagements antérieurs. Il s’agit de faire entendre localement (et nationalement) que d’autres choix sont possibles que l’austérité budgétaire et la soumission à la « shareholder value ». Cette petite musique néo-libérale et néo-managériale ne fait que creuser les inégalités sociales en affectant toujours plus la qualité des services publics et celle de l’environnement. Face à cette forme de renoncement du politique qui sévit (paradoxalement) dans la plupart des partis politiques, notre programme dessine des pistes ambitieuses mais néanmoins réalistes qu’il est urgent de prendre au sérieux ! A travers (entre autres) le retour en régie publique de la distribution de l’eau, des transports publics, le développement d’une régie publique agricole, de la gratuité ou encore une politique du logement et de la culture alternatives, on peut agir localement pour concilier l’écologie populaire, la lutte contre les inégalités sociales et la gentrification tout en finançant des services publics de qualité. "

Les autres candidats

Recevoir l'infolettre de la campagne :

Vidéos RSS
Front de Gauche

La liste à Lille : L'humain d'abord est un rassemblement citoyen pour une gauche combattive et écologiste dans notre région. Elle s'inscrit dans le cadre du Front de Gauche.
Elle est soutenue par les partis politiques suivants :